• L'Audacieuse Compagnie

Frichti #4 Révélation et caramel


Ça fait deux semaines que je tournicote sur moi-même, je sens bien que j'appréhende la prochaine

séance, je cherche LA bonne idée, celle qui amènera légèreté, bonne humeur, qui nous fera décoller

du principe de réalité, de la simple discussion. Je cherche quelque chose à leurs apporter, un

moment qui influe sur leur quotidien...

A force de discussions avec d'autres artistes en atelier, avec des amis dans le social, un début d'idée

commence à germer accompagnée de notions, de mots : Saisir l'instant, parler au présent, la

nécessité de faire, bonheur, légèreté.

Et puis le matin même Bim ça y est je l'ai ! Autant vous dire que ce fut la course pour tout préparer,

pour tout trouver en temps et en heure c'est à dire en 4h !

  • Petit 1 la décision est prise ma fille Manon, 6ans et demi va m'accompagner, la fois précédente la mort s'est révélé un sujet trop présent, j'ai l’intuition qu'avec un bout d'enfance, avec ce rayon de soleil qui est ma fille la mort n'osera pas s'inviter.

  • Petit 2 Du concret, je pense à mon père : il se passionne pour le découpage et d'une certaine manière ça l’a sauvé, une fois avec Manon ils ont fait ça toute la journée. Sur le bon coin je trouve à 25km de chez moi 50 magazines de cuisine, belle matière à découpage, go on file les chercher.

  • Petit 3 Au retour on s’arrête acheter enveloppes, feutres et papiers cartonnés

  • Petit 4 on s’arrête devant un magasin de chaussures, la vendeuse nous donne une dizaine de boite vide.

  • Petit 5 Préparation d'un caramel au beurre salé maison

Ça y est on est prêtes !!!


A notre arrivée ils sont déjà tous installés, à la vue de Manon un changement dans l'air, ça pétille

dans le regard, ça sourit, quelque chose s'illumine.

Aujourd'hui nous allons fabriquer une boite à histoire, une boite à trésors (Ils auront dorénavant ce

support pour raconter à chaque fois mais également au moment de la restitution)

Manon distribue les fiches, les habitants sont aux anges et Manon est très heureuse comme elle dit

« J'aime rendre service » elle comprend très rapidement et de manière instinctive son rôle, la qualité

de sa présence.

Le temps de faire un tour de demander à chacun comment ils vont, Manon s'installe et fait pour

chacun d'entre eux un dessin.


C'est incroyable, Marie Yvonne d'habitude un peu distante, un peu triste, se prend d'un fou rire, c'est

beau à voir, aujourd'hui grâce à cette petite fille, elle reprend vie, à la fin elle se lève carrément pour

nous aider à faire les tartines de beurre salé, elle est aux anges, ça fait chaud au cœur.




La doyenne de l'atelier à ramené son carnet de voyage, impressionnant, un voyage chaque année de 1973 à 2003, tous les ans une cagnotte pour un nouveau départ en compagnie de son mari, 73 ans de mariage, cette

femme m’impressionne, ancienne bijoutière, seule rescapée d'une famille endeuillée par la maladie,

elle est si douce, si élégante, elle me parle dans un murmure aux allures de porcelaine.


Et puis soudain la confidence, elle arrive sur la pointe des pieds, au départ toute timide et puis

finalement fier d'elle sourire en coin elle me raconte.

Il y a deux ans, un ami à moi est mort, juste avant il m'a dit qu'il m'aimait, qu'il m'aimait depuis 60

ans en secret, ça m'a fait quelque chose vous savez, on ne m'avait jamais rien dit d'aussi joli, et puis

après il m'a dit qu'il avait assisté à ma vie de loin, qu'il m'avait vu choisir un mari, il a connu mes

enfants vous savez, et plus j'étais heureuse, plus il se sentait seul. Il est resté à mes côtés toute une

vie, c'est beau toute de même, ça m'a émue.

C'est vrai que c'est joli, et ce secret vous souhaitez qu'on le mette dans votre boite aux trésors ?

Elle rougit

Oh non j'oserai pas, si quelqu'un tombait dessus … Et puis je vous ai dit ça juste à vous !